5 conseils si vous bégayez

Grandir avec un bégaiement peut saper votre confiance et vous faire croire que vous ne réussirez jamais à réaliser vos rêves sur les plans personnels et/ou professionnels. Cette pensée pénètre l’esprit, s’infiltre dans le subconscient et finit par devenir une réalité, qui influence inconsciemment les activités quotidiennes et les décisions de la vie. Souvent, nous ne réalisons même pas que nous faisons un choix basé uniquement sur nos croyances à propos de ce que nous pouvons ou ne pouvons pas faire à cause du bégaiement.

Ici, nous aimerions vous encourager à adopter cinq conseils qui, espérons-le, pourront vous aider à gérer le bégaiement d’une manière différente pour être pleinement vous-même, réaliser vos rêves et d’être à l’aise avec qui vous êtes.

  • Le bégaiement ne définit pas qui vous êtes. Vous avez des compétences différentes et beaucoup à offrir au monde. La façon dont vous faites face à la frustration et à la déception peut en dire plus sur vous que votre façon de parler.
  • Respectez votre histoire et acceptez qui vous êtes. Cela peut sembler être un cliché, mais cela fait une énorme différence lorsqu’il s’agit de gérer la disfluence.
  • Si nécessaire, parlez sans honte de vos problèmes d’expression orale, en particulier dans des situations stressantes telles que les entretiens d’embauche ou les présentations de classe. Ceci vous soulagera sûrement d’un poids.
  • Obtenez de l’aide. Consulter un bon orthophoniste peut vous aider à faire face aux défis quotidiens de la disfluence et à améliorer potentiellement la qualité de votre discours.
  • Ne renoncez pas à vos rêves parce que vous bégayez. De nombreuses personnes qui bégaient ont eu des carrières et des relations très réussies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contactez-nous

Vous avez des questions ou des commentaires à propos de Stuttering Society?

E-mail: info@stutteringsociety.com

Copyright © 2020 | Tous les droits sont réservés | Stuttering Society.

New Report

Close